Étapes pour devenir éco-cuisinier

Si vous souhaitez apporter l’écologie au cœur de la cuisine, vous devez changer quelques points sur vos équipements et vos habitudes. Commencez avec vos matériels et méthodes de cuisson et de conservation. Puis, attaquez-vous à l’utilisation de l’eau et la gestion de vos déchets.

La cuisson et la conservation écologiques

attenuer-la-pression-des-robinets Commencez par choisir votre mode de cuisson. Oubliez la plaque électrique pour la plaque à induction qui est plus économe. Préférez la cuisson vapeur à la cuisson traditionnelle pour cuire rapidement. Pour faire bouillir de l’eau, laissez de côté la casserole et misez sur la bouilloire électrique qui est plus écologique et plus rapide. Si vous devez utiliser vos casseroles, couvrez-les toujours et prenez une taille adaptée au feu pour ne pas gaspiller l’énergie. Une fois votre mets en ébullition, réduisez les feux. La température de l’eau ne monte jamais au-delà de 100 °C et de grands feux n’accélèrent donc pas la cuisson. Lorsque vous utilisez votre four ou votre plaque, sachez qu’il y a toujours de la chaleur résiduelle. Ne la gaspillez pas ! Éteignez alors votre appareil plutôt que la durée prévue pour utiliser cette chaleur. Pour la conservation de vos nourritures, choisissez la taille de votre réfrigérateur selon vos besoins. Répartissez bien vos aliments selon leur mode de conservation : zone froide, zone fraîche et bac à légumes. Enlevez tous les emballages inutiles à la conservation avant de mettre les aliments dans le réfrigérateur. La température idéale pour le congélateur est de -18 °C. Enfin, pensez à dégivrer systématiquement votre réfrigérateur et congélateur.

La gestion de l’eau et des déchets

plaque-a-inductionÉconomisez l’eau en utilisant des régulateurs de débit pour atténuer la pression des robinets, des économiseurs d’eau pour les chasses d’eau. Contrairement aux idées reçues, le lave-vaisselle est plus économique que la vaisselle à la main. Pensez juste à bien le remplir avant de l’activer. Vous pourrez ainsi économiser jusqu’à 40 % de votre eau. Ensuite, passez à la case des déchets pour avoir une cuisine écologique. Réduisez l’utilisation de matières plastiques non recyclables surtout pour les emballages. N’oubliez pas de trier vos déchets. Les déchets organiques peuvent servir de compost, les emballages recyclables doivent être séparés des emballages en verre, des journaux et des magazines.

Be the first to comment on "Étapes pour devenir éco-cuisinier"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*